L’immobilier a enfin son porte-parole

Publié le par Michel

Suite à mon billet sur les mesures présidentielles, un adhérent de l’UNPI a eu la sympathie de me faire parvenir le communiqué de leur Président (Jean Perrin). Après avoir beaucoup critiqué ces derniers jours (surtout mes propres instances confédérales), je voulais aujourd’hui saluer la lecture et la prise de parole de l’UNPI dont les termes m’ont mis du baume au cœur.

Oui M. Perrin, il s’agit bien la d’une politique incohérente et ce n’est pas en retirant « aux uns ce que l’on donne aux autres » que nous trouverons des solutions aux problèmes de logements et plus généralement aux difficultés économiques auxquelles les français doivent faire face.

Vous avez encore raison lorsque vous évoquez l’augmentation des charges locatives qui grèvent le budget des français. Alors que les propriétaires doivent faire face à des augmentations de charges sans précédant (fiscalité, diagnostics, travaux d’amélioration…) l’Etat s’arroge le droit de réguler ce marché au mépris de tout bon sens. Et comble du cynisme, GDF annonce ce matin (sur RTL) vouloir augmenter de 6% les prix du gaz pour faire face à l’augmentation des prix sur le marché international. Quelle sera le bilan de la facture globale logement pour 2008 ? Une augmentation bien sûr ! Le gouvernement Sarkozy reprend donc les méthodes de ces prédécesseurs…

Ne cédez pas M. Perrin, ne tombez pas dans le jeu des décideurs publics et des fausses promesses comme d’autres l’ont déjà fait. Notre secteur va mal ! Nous n’avons nul besoin de combats de chapelles en cette période et tous les professionnels de l’immobilier ont besoin d’homme comme vous. Merci !

Commenter cet article